CEB : du nombre à la lumière

L’expression « de l’ombre à la lumière » porte bien son nom. Aujourd’hui, on y est presque : du nombre à la lumière. Parce que c’est la dernière ligne droite. Deux dernières épreuves avant la libération : nombres et opérations ainsi que savoir écouter.

Pour les nombres, il faut se mettre en condition avant. Préparer son cerveau à une gymnastique importante pendant une heure et demie. Le CEB contiendra forcément de petits pièges que la concentration permettra d’éviter. Malgré le fait que ce soit le dernier jour, il faut absolument maintenir ses efforts jusqu’au bout.

Le « savoir écouter » sera le dernier de la matinée. Il ne faut surtout pas le minimiser et bâcler cette partie. Elle permettra aux plus faibles en français de glaner des points très utiles pour rattraper un éventuel petit échec dans une autre discipline du français.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.