Un voyage intérieur

Quelques égarements dans la réflexion des enfants :

Un élève enthousiaste :

« Monsieur, je connais ce temps, c’est le pincé intérieur »


Moi cherchant à leur faire deviner le mot « étrier » : « Cela fait partie de la selle du cheval et on y met ses pieds ».

Une élève enthousiaste : « Les pédales ! »


Dans la foulée, nous avons donc appris que :

  • conjuguer, c’est faire un voyage intérieur qui peut-être particulièrement douloureux ;
  • Ce voyage pourrait peut-être se faire à cheval en pédalant à toute vitesse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.